Quand consulter ?

À quel âge est-il pertinent d’amener son enfant chez l’orthodontiste pour une première consultation ? À quel stade d’évolution de la denture, le traitement orthodontique commence-t-il généralement ?

L’âge de la première consultation

Pour la plupart des enfants, le meilleur moment est celui où les incisives de lait commencent à tomber (vers 6 ou 7 ans). Les incisives définitives évoluent. C’est la période de la « denture mixte » où des dents temporaires sont présentes sur les arcades dentaires avec des dents définitives.

Le praticien peut déjà évaluer :

  • les anomalies de position de certaines dents. Elles peuvent souvent bénéficier d’un traitement court d’interception avec un appareil simple
  • mauvais rapports entre les deux mâchoires : le décalage antéro-postérieur est surveillé, pour un début de traitement orthodontique parfois plus tardif
  • les anomalies des fonctions comme la ventilation, la mastication, la phonation. L’établissement d’une ventilation normale, c’est-à-dire celle qui permet à l’enfant de respirer par le nez. Il est primordiale pour son développement général et doit être recherchée précocement. Elle est corrélée à un bon fonctionnement de la langue et des lèvres. La normalisation de ces fonctions est obtenue éventuellement avec l’aide de l’orthophoniste ou du kinésithérapeute. Enfin, la tétée de la langue, la succion des doigts sont aussi à surveiller et sont corrigées lorsque l‘enfant est en mesure de l’accepter.

Le praticien complète l’examen de l’enfant par celui de radiographies qui lui permettent, en particulier, de détecter les anomalies de nombre ou de position des germes dentaires dans les mâchoires.

À quel âge le traitement orthodontique commence-t-il généralement ?

Il peut donc commencer tôt (5/6 ans) pour stopper une pathologie évolutive et éviter une intervention ultérieure plus complexe, pour normaliser les fonctions oro-faciales, ou pour des raisons psychologiques si l’enfant souffre d’un préjudice esthétique.

Si le problème est essentiellement dentaire, et non gênant pour l’évolution des dents permanentes, il est possible d’attendre que ces dernières soient presque toutes présentes.Dans ce cas, le début du traitement est fonction, non de l’âge civil, mais de l’âge dentaire, très variable. Il peut commencer aussi bien à 11 ans qu’à 13, voire 14 ans.
Cette période présente l’avantage d’être celle de la croissance pubertaire, favorable à la correction des décalages entre les mâchoires.

Mais il faut savoir que les adultes peuvent également profiter d’un traitement qui n’aurait pas été effectué plus tôt. L’orthodontie est pratiquement possible à tout âge.